Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : c-chooette les mires
  • c-chooette les mires
  • : Depuis 1995, je conçois, fabrique et distribue l'ensemble des produits présentés sur le blog. Ce sont des produits destinés à la rééducation orthoptique, donc à l'usage des orthoptistes. Ils sont nés d'une collaboration avec différentes orthoptistes et sont destinés à élargir le choix, à répondre aux besoins de la profession tout en étant attentive au côté esthétique et attractif de ces dits produits.
  • Contact

Profil

  • Caroline SCHNEIDER VIARD
  • J'aime créer pour rendre ,aux patients,  les séances chez les orthoptistes, plus attractives par un graphisme agréable à tous âges.
  • J'aime créer pour rendre ,aux patients, les séances chez les orthoptistes, plus attractives par un graphisme agréable à tous âges.

Me contacter

Par courrier:
Caroline SCHNEIDER VIARD
3, rue Jules Dumien
75020 PARIS


Par téléphone:

01 40 30 13 79
06 10 60 19 56 

Par courriel :
c-chooette@sfr.fr

 

Pensez à vous inscrire à la newsletter afin :

- d'être informé en primeur des promotions tout au long de l'année,

- et même d' avoir des avantages supplémentaires

Recherche

Commander

-Les tarifs hors frais de port sont dans le dossier "mes produits et leur prix".
-Pour passer une commande, je vous demande de le faire par courrier en y joignant le règlement par chèque bancaire.
-A votre demande, je peux vous envoyer un bon de commande par mail.
-Vous pouvez aussi me faire un courriel - qui me permettra de commencer à traiter votre demande.
 
Je vous remercie de votre visite et vous dit à très bientôt.

Caroline SCHNEIDER VIARD 
1 février 2008 5 01 /02 /février /2008 23:50
undefinedKit n° 1    Fusion statique et dynamique

        La mesure et l'entraînement de l'amplitude de fusion concernent une bonne partie de la patientèle orthotique. Pour établir le diagnostic orthoptique, l'orthoptiste recherche :
        -               s'il y a fusion ou non, parfois la fusion est intermittente sous certaines conditions à préciser : oeil fixant
                                  -   distance mire-yeux,
                                  -   direction du regard,
                                  -   dimension de la mire,...
         -               si fusion il y a, quelles sont ses caractéristiques?
La mesure et l'entraînement de l'amplitude de fusion en convergence et divergence à l'aide de règles de prismes :
        Fusion statique : la vision simple est maintenue lorsqu'une seule mire est fixée lors du passage de la règle avec la participation des yeux. Attention à la neutralisation, trouble neurosensoriel de la vision binoculaire.
        La fusion statique correspond à un référentiel, véritable déterminant orthoptique utilisé dans le bilan, le suivi et l'évaluation de la rééducation. En effet, l'orthoptiste méthodique compare ce qui est comparable en respectant même distance et direction et en choisissant ses outils. Les qualités de la fusion sont communes, mais d'un cabinet à l'autre, que sont les mesures déterminantes?
*L'amplitude de fusion normale Hugonnier   C 25 / 30      D 8 /10       C' 35 /40        D' 12 / 14
            fusion tonique obtenue sur mire tonique mireT - cabochons 2mm ou 3mm
            fusion accommodative obtenue sur mire accommodative - pictogramme ou mot
            fusion fovéolaire 2° soit d'après les calculs de Amsler - cabochons de 3mm à 40 cm
            Fusion maculaire 6° à 8° d'après les calculs de Amsler - cabochons 6 à 8 mm à 40cm
le cabochon 10 mm est utile pour la vision intermédiaire étudiée et stimulée si le patient est gêné là, lors de la lecture de partitions de musique, du travail sur ordinateur ou à la table à dessin par exemple...
*
L'amplitude de fusion tonique et l'amplitude de fusion accomodative sont-elles équivalentes ou l'une doit-elle soutenir l'autre? de la même façon en convergence et en divergence? Ces questions ont leur importance lorsque la plainte porte sur la perte de vision nette aux changements de distance et sont à rapprocher de l'âge (période de pré-presbytie par exemple) et ou du contexte postural. Ainsi, la vérification de la réfraction s'impose si l'amplitude de fusion chute.
*L'amplitude de fusion est équilibrée     Percival C/D ou C'/D' = 3 sinon insuffisante de convergence ou de divergence ; mais dans le score projeté cette notion a aussi son importance.
*
L'amplitude de fusion est symétrique Règle/OD équivalente à celle obtenue Règle/OG notion importante en posturologie, mais aussi chez les anisométropes, les ambliopes rééduqués.
Quelle est l'incidence des caractéristiques de la mire sur l'asymétrie?
*
L'amplitude de fusion est aisée donc endurante ou pénible avec perte attentionnelle.
*L'amplitude de fusion est maîtrisée : elle peut-être volontaire et obtenue rapidement à des puissances prismatiques différentes.
        L'utilisation de mires calibrées, montées sur baguettes transparentes réduisant les artéfacts rend homogènes les données recueillies par les orthoptistes au sujet de l'amplitude de fusion statique. Mais les cabochons sont à apparier pour mesurer l'amplitude de fusion dynamique qui peut-être un déterminant essentiel en cas de difficultés  de lecture chez l'adulte, de troubles d'apprentissage chez l'enfant...
       
Fusion dynamique : vision simple maintenue lorsque des mouvements de saccades sont provoqués par la fixation alternée de 2 mires lors du passage de la règle. La fusion dynamique est rompue
        *soit quand une des deux mires est vue double
      *soit quand les mouvements de saccades cessent si le patient, redoutant la diplopie imminente, porte son attention sur une seule mire.
        Les baguettes de 28 cm sont utilisées, chercher 2 mires de même dimension.
        Tenir les 2 baguettes croisées dans la même main l'une entre le majeur et l'index, l'autre entre l'index et le pouce : écart entre les mires 2 à 4 cm pour que chaque fixation ne soit pas trop excentrée ce qui ferait varier la puissance effective du prisme ( écart minimum pour les fortes puissances) ; l'autre main passe la règle de prismes.
       Faire fixer altrnativement chaque mire, plusieurs fois par prisme. Auguementer la puissance du prisme tant que les mouvements fusionnels en saccade il y a comme une éclipse visuelle, cela entraîne une refixation rapide et précise pré-programmée. Il s'agit d'une coordination fine et sérielle vision centrale-vision périphérique.
        Normalement, la fusion dynamique répond aux mêmes caractéristiques que la fusion statique donc le choix des mires répond aux mêmes mires. L'amplitude de fusion dynamique est tout à fait effondrée, voire nulle alors que l'amplitude de fusion statique est normale ou presque.
        La mesure de l'amplitude de fusion dynamique précise le  diagnostic orthoptique, le projet de soin et son évaluation. Elle est incontournable dans toutes les plaintes concernant la lecture quelle qu'elle soit : texte, note, numérisation de texte, de chiffres, d'images.

        Ces mires précises, immédiatement disponibles (intérêt du kit) permettent à l'orthoptiste d'ajuster sa pratique aux besoins de chaque patient que ce soit dans l'élaboration du diagnostic orthoptique, le suivi et la progression des séances ou l'évalution du projet de soins orthoptiques.

Marie France CLENET UNRIO _Octobre 2004

Partager cet article

Repost 0
Published by c'chooette
commenter cet article

commentaires